Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 13:09
UNE RENTREE ZEN

Mes lectures au sujet de la rentrée continuent !

Les premières rentrées sont toujours sources de préoccupations pour les enfants et les parents.

Alors, pour vous aider, j'ai relevé aujourd'hui quelques conseils d'un psychologue de notre île, pour aborder une rentrée toute en zénitude.

  • La première rentrée en crèche :

Votre congé maternité est terminé et votre bébé doit-être confié à une nounou ou à la crèche. Oui , la séparation est une étape pour vous et votre bébé.

En crèche, bébé et parents vont faire connaissance avec ce nouveau logis, ce nouveau mode de garde.

N'hésitez pas à poser des questions à la responsable et à l'équipe qui s'occupera de votre petit bout toute la journée :

- heure des repas

- heure de la sieste...

Le doudou est recommandé pour faciliter l'adaptation pendant les premières semaines.

Le conseil du psychologue Damien Narsapa psychologue clinicien vous conseille :

« Les parents doivent avoir confiance en leur mode de garde car l'important est de ne pas transmettre ses angoisses au bébé.

Parlez à votre bébé du changement de situation cela est une priorité, car il perçoit le changement de rythme.

Mettez des mots sur la séparation à venir, c'est le meilleur moyen de vous préparer et de préparer votre bébé ».

  • La petite section :

Votre bébé n'a pas été gardé en crèche, et cette rentrée est une grande aventure pour votre petit bout de chou.

A l'inscription, vous avez visité avec votre enfant l'école, vous avez fait connaissance sa future maîtresse. N'hésitez pas là également, à poser des questions à la directrice et à la maîtresse sur :

- la propreté

- le rythme de la journée

- l'heure de la sieste

- les repas ...

Parlez à votre enfant de sa rentrée, profitez-en pour passer de temps en temps devant l'établissement si cela est possible.

Choisissez avec lui son sac à l'effigie de son héros préféré.

Demandez- lui de prévenir son doudou, car à la rentrée, lui aussi devra accompagner

votre enfant pour une bonne sieste ensemble.

Préparez sa liste d'affaires :

- serviette

- bouteille d'eau

- goûter.

Les petites angoisses liées aux pleurs et à la propreté :

Expliquez à votre petit bout, les détails que donnent les maîtresses et, incitez-le à vivre les toilettes comme s'il était avec vous à la maison.

Si un petit accident survenait, dites-lui que cela peut arriver et dédramatisez.

- En ce qui concerne les pleurs .

La rentrée s'effectue normalement par petits groupes en petites sections. Si votre enfant rentre dans les derniers, il vivra beaucoup mieux les arrivées un peu tristes, des nouveaux petits copains ou copines.

Si c'est la première séparation pour tous les deux, alors il faut le préparer.

Expliquez-lui comment cela va se passer, combien il va s'amuser avec des nouvelles connaissances, des nouveaux jeux.

Peut-être pourriez-vous retrouver un copain du quartier dans sa classe?

Pensez à lui lire des histoires de Petit Ours Brun ou de Tchoupi qui rentrent à l'école comme lui.

Le conseil du psychologue :

« Une semaine avant la rentrée, instaurez un rythme à la maison en avançant l'heure du coucher et parlez à votre enfant du changement qui va intervenir : il va grandir avec les autres... et restez zen »

  • Les grands apprentissages du CP :

Le premier cartable, puis l'apprentissage de l'écriture, de la lecture, ensuite les devoirs, les notes.

La peur de la séparation n'est plus d'actualité, mais vient la peur de l'échec scolaire.

Attention, toutes comparaisons avec ses frères, ses sœurs ou cousins, cousines sont à proscrire.

Votre enfant vivra une bonne année, grâce à votre soutien, et à la mise en valeur de son apprentissage à lire, à écrire et à compter.

Le conseil du psychologue :

« Projeter ses rêves d'enfant ne l'aidera pas.

Respecter son rythme sera primordial.

Toute matière est importante : le sport à l'école permet par l'effort physique d'apprendre l'échec, la persévérance, le goût de l'effort, notions qui lui serviront dans sa vie d'adulte et l'activité artistique permet d'apprendre de façon ludique ».

  • Au collège :

L'entrée en sixième est une période pleine d'anxiété pour les parents et les enfants qui entrent dans la préadolescence.

Votre enfant a visité le collège, les classes, il a rencontré certains professeurs. Il devra être autonome, et apprendre à s'organiser en s'avançant sur les devoirs.

Aidez votre enfant à passer ce cap important, en prenant connaissance de son emploi du temps ( faites un double pour vous), en s'intéressant à ses journées, en l'épaulant.

Le conseil du psychologue :

« L'enfant va quitter un univers très encadré, le grand primaire devient le petit collège.

Il faut accepter que l'enfant grandisse car c'est le début de l'adolescence et des premières tentations ( cigarettes, insolence, école buissonnière...) lui donner du temps, l'écouter et le

soutenir ».

  • Au lycée :

La rentrée en seconde est une année déterminante pour le lycéen . En effet il devra faire le choix de son orientation littéraire, économique ou scientifique .

Il ne faut pas rater son orientation. Le lycéen devra s'ouvrir aux autres en posant les bonnes questions. Il devra mettre toutes les chances de son côté afin de passer les trois ans au lycée.

En fin de seconde, on lui demandera de savoir construire sa pensée et de savoir l'argumenter.

Votre présence est précieuse ; aidez-le à voir ses compétences, donnez-lui l'occasion d'y voir plus clair dans ses projets futurs, dans ses choix .

Le conseil du psychologue :

« On peut passer un contrat avec l'ado car celui qui va trop vivre sa scolarité, va passer à côté de sa jeunesse et vice et versa.

Exit la punition et la privation, il faut lui donner la possibilité de grandir en le

responsabilisant ».

  • Quelques pistes :

- Être à l'écoute de votre petit quand il vous dit que la maîtresse ne l'aime pas .

- Être à l'écoute de votre petit quand il n'aime pas partir à l'école .

- Quand il ne voit pas l'intérêt de ce qu'il apprend, votre collégien a besoin de vous.

- Quand il répète sans cesse que les profs sont nuls,votre collégien a besoin de vous.

- Quand il se plaint d'être fatigué et dort en cours, votre collégien a besoin de vous.

Au lycée l'ado est en difficulté :

- lorsqu'il sèche souvent les cours

- lorsqu'il il se ferme ou s'énerve facilement

- lorsqu'il abandonne un sport une activité culturelle.

En espérant que ces quelques conseils provenant de mes lectures diverses, dissiperont vos angoisses et permettront à vos enfants et à vous-même d'effectuer une bonne rentrée scolaire.

UNE RENTREE ZEN

Sources :

  • mes recherches – mes lectures
  • Télé mag+ :Corinne Piotrowsky & Julien Bourbon
  • Belle : Martine Salama-Hoareau
  • psychologue : Damien Narsapa
  • gifs :
  • lespetitescroixdanaiade.centerblog.net
  • dinosoria.com
UNE RENTREE ZEN

Partager cet article

Repost 0
Published by CLG création - dans Infos - Blogs & Presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CLG création
  • CLG création
  • : Je ne me soucie pas du Fashion, mais j'adore le bricolage maison, la création, l'info utile et bien d'autres choses encore ! Je souhaite que ce moment passé sur mon site vous apporte l'envie de créer ! Mille merci pour votre visite
  • Contact

Rechercher