Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 17:22

anltbar.gif

Je renouvelle ce conte du 31 octobre 2011.

En effet, je me suis aperçue que sa lecture n'était pas visible.

 

anltbar

 

 

 

 

 

  conte-halloween.jpg

 

 

 

 

 

anltbar

 

 

        L'histoire qui va suivre se déroule dans une lointaine contrée, appelée Amahara, ou vivent tous les plantes du monde entier.

 

Dans ce lointain pays, vit, parmi les plantes, Hespérine, une jeune sorcière.

    Comme tous les matins, Hespérine prend sa petite sacoche, son balai et survole les grandes forêts verdoyantes à la recherche de plantes pour la confection de ses potions magiques.
A cheval sur son balai, elle chantonne en scrutant les vallées d’Amahara à l’aide de ses jumelles magiques. Elle s’arrête par-ci, par-là pour cueillir les plantes dont elle avait besoin : un peu de verveine, un peu de tilleul, une pointe de balsamine, et une fleur de perce-neige. Cependant, une plante lui manquait. Une plante rare, aux couleurs scintillantes : la drosera. Pour cela, elle devait s’aventurer très loin dans les marécages de la forêt noire. Arrivée à l’orée de la forêt maudite, elle s’arma de courage, serra son balai fort contre elle, et alluma une bougie avec ses doigts.
Doucement mais sûrement, elle avança dans cette dense forêt que mêmes les rayons du soleil ne pouvaient pénétrer. Elle continua de marcher jusqu’à apercevoir une fine lumière. Elle se dirigea vers celle-ci et aperçue une drosera. Elle s'asseya et cueillit quelques feuilles.

    Tout à coup, Hespérine entendit des petits bruits au loin. Elle se redressa et tendit l’oreille : quelqu’un était en train de pleurer.
Elle brandit sa bougie magique pour voir un peu plus loin et trouva, une toute petite citrouille noire.
Elle s’approcha, et lui demanda :
"Pourquoi, pleures-tu petite citrouille ? Tu es malade ?
 - Non ! "répondit-elle entre deux sanglots".
"C'est que toutes mes soeurs sont de belles citrouilles oranges et bien dodues et qu'elles vont pouvoir danser à la parade d’Halloween".
Touchée par la peine de la petite citrouille noire, Hespérine la prit sous son bras, enfourcha son balai et rentra à sa maison.
Une fois arrivées, elle s'empressa de préparer un bon feu et déposa Citrouillette près de l'âtre. Soudain, Hespérine entendit des gémissements. Elle se retourna et remarqua que Citrouillette se ramollissait.
Alarmée, elle fit apparaître une caissette en bois remplie de paille et fit voler délicatement Citrouillette jusqu’à celle-ci. Citrouillette se sentit mieux, et ferma les yeux,car elle  était
fatiguée.
    Pendant ce temps Hespérine s'employa à préparer une potion. Durant toute la nuit, elle feuilleta ses grimoires et cuisina de nombreuses potions.
Au petit matin, elle va voir son invitée et lui dit :
“Ma petite Citrouillette, j’ai travaillé  toute la nuit, et je pense avoir trouvé une potion pour te faire devenir grande et belle comme tes soeurs”
Cirtrouillette, toute contente écouta attentivement Hespérine. Elle allait enfin pouvoir retourner dans son village et ainsi participer à la parade d’Halloween. Elle n’aura plus à souffrir des moqueries de ses aînées. C’est avec les yeux pleins d’espoir,qu'elle regarda Hespérine. Elle lui tendit sa petite feuille et Hespérine y déposa gouttes à gouttes la potion qu’elle avait longuement confectionnée la veille.
Au bout de quelques minutes, Citrouillette se mit à trembler à et sauter partout. Sous ses yeux, Hespérine vit Citrouillette grandir jusqu’à devenir aussi grande que ses soeurs. Cependant, la transformation n’avait pas totalement fonctionnée.
Citrouillette ouvrit alors les yeux et constata qu'elle avait grandi mais elle était toujours aussi noire.
Elle regarda alors Hespérine et lui dit :
“Ne sois pas désolée, tu as fait ce que tu pouvais. Je ne te remercierai jamais assez pour ce que tu as fait pour moi. Personne n’avait été aussi gentil avec moi auparavant.” Citrouillette se dirigea vers la porte et partit.
Hespérine, un peu déçue de ne pas avoir pu aider Citrouillette, ressortie ses vieux grimoires. Elle feuilleta, page après page, et trouva, comme par magie, une vieille formule. Elle sortit en toute hâte, mais Citrouillette s'était déjà éloignée . Hespérine  apposa sa main sur le grand chêne à côté de sa chaumière et fit appel à la voix des arbres. Ses pensées voyagèrent de plante en plante, d’arbre en arbre, jusqu’à  Citrouillette.
C’est au détour d’un bosquet que Citrouillette entendit les pensées d’Hespérine : “Citrouillette, écoute moi ! J’ai trouvé une ancienne légende dans un de mes livres de magie. Si la potion ne t’a pas donné de couleur c’est parce que tu n’en avais pas besoin. La véritable couleur est cachée au ...” Et les pensées d’Hespérine s’évanouirent sous une bourrasque de vent. Après avoir entendu cela, Citrouillette décida qu’il était temps d'avancer. Fini les lamentations, elle se dirigea vers son village et  quelque soit les moqueries de ses soeurs, elle participera à la parade.

    C’est avec cette nouvelle détermination que Citrouillette se rendit vers la place du village où se tenaient les préparatifs de la parade d’Halloween.
Cependant, sur le chemin du retour, elle ressentit une sensation bizarre : le temps s’assombrissait. Elle leva les yeux au ciel et aperçut que la lumière du soleil disparaissait petit à petit, plongeant la contrée Amahara sous un ciel noir comme l’ébène.
Arrivée aux portes de son village, Citrouillette entendit des cris d’effrois. Nosferato, le Roi chauve-souris, attaquait le village. Lui, qui avait été chassé du village car tout le monde le craignait, avait décidé de se venger. Pendant ces années d’exil, il a ruminé sa colère. Année après année, sa colère à l’égard des citrouilles grandit tellement, qu’elle finit par déborder et plonger tout ce qui se trouvait autour de lui dans le noir absolu. Ainsi pour se venger, il décida de plonger Amahara dans le noir le jour de la fête d’Halloween.

    Contrairement aux autres citrouilles, Citrouillette n’avait pas peur du noir. C’est alors qu’elle eut un éclair de génie, grâce à sa couleur, Citrouillette pouvait se déplacer dans le noir sans crainte d’être vue par le Roi chauve-souris. Elle se déplaça, de maison en maison, pour rassurer les habitants,en leur disant de se calmer et de rester bien cacher .
C’est au moment où elle alla visiter les citrouilles de la dernière petite maison, que le Roi Nosferato entrevit Citrouillette.
Il se précipita sur elle et lui demanda :
“Qui es-tu et que fais-tu ici ?
Je suis venue aider mes ainées, rétorqua-t-elle !
Tes ainées ? Elles ne méritent pas ton aide, tout comme moi, elles se sont moquées de toi. Je peux le voir tout au fond de ton âme. Elle est aussi noire à l’intérieure que tu l’es à l’extérieur. Rejoins moi, et ensemble faisons leur payer tout le mal qu’elles nous ont fait endurer.
Citrouillette se retrouva paralyser pendant quelques minutes. Et oui, pourquoi devrais-je continuer à les aider ? Après tout ce qu’elles m’ont fait subir. Alors qu’elle allait elle aussi sombrer dans la noirceur naissant dans son âme, elle sentit la présence d' Hespérine auprès d’elle. Cette petite sorcière qui ne la connaissait pas, n’a pas hésité à l’aider bien qu’elle fut différente. Elle se remémora alors les moments passés dans la chaumière avec Hespérine et cela lui apporta du baume au coeur.

    Voyant que Citrouillette ne bougeait pas, Nosferato décida de se débarrasser d’elle. Il ouvrit ses ailes et projeta son âme pour engloutir Citrouillette. A ce moment, un vent chaud, venant de nulle part, vient chatouiller la petite feuille de Citrouillette. Une voix familière lui dit alors “Protège ta famille Citrouillette”. Citrouillette ouvrit les yeux et s'écria “Hespérine”
C’est alors que la noirceur qui commençait à engloutir l’âme de Citrouillette laissa place à une flamme ardente qui irradiait de mille feux. Citrouillette se mit à briller tellement fort qu’un éclair lumineux jaillit et fendit le ciel. Devant une telle lumière, la noirceur du Roi Nosferato se dissipa, laissant revenir les rayons du soleil.

    Citrouillette, rouge comme des charbons ardents, flottait dans les airs. Elle s’approcha du Roi et lui dit :
“Roi Nosferato, ne soyez pas trop dur avec mes soeurs. Elles avaient peur de vous, car vous étiez différent et donc, elles n’ont pas fait l'effort de vous connaître. C’était la même chose pour moi.
Si vous devez leur pardonner quelque chose, pardonnez-leurs leur ignorance.”

Ému et touché, les mots de Citrouillette résonnèrent dans le coeur de Nosferato, dissipant ainsi toutes ses peines.

Le lendemain, les citrouilles du village s’excusèrent auprès de Citrouillette et de Nosferato. Ils fêtèrent tous ensemble la parade d’Halloween et s’amusèrent tout au long de la nuit.

Puis Citrouillette et Nosferato quittèrent le village et se rendirent ensemble chez Hespérine. Et c'est ainsi que ces trois personnages hors du commun devinrent les meilleurs amis du monde et protégèrent, ensemble, les contrées lointaines d’Amahara.
    Ainsi, à chaque parade d’Halloween, se trouve aux abords de chaque maison, une citrouille scintillante .
Une vielle légende dit , que l’être qui allume une bougie dans une citrouille, illumine les ténèbres de son âme.
Héritage du pays d’Amahara ou simple coïncidence, nombreux sont ceux qui ont tenté de retrouver les traces d’Amahara, le jardin où poussent toutes les plantes du monde. Mais en vain.

Cependant, il est dit que, par une nuit sans nuage, la veille de la parade d’Halloween, une jeune fille peut être aperçue, volant sur son balai, accompagnée d’une citrouille flamboyante et d’une chauve-souris au regard perçant.

 

conte-halloween4.jpg

 

 

barre gif:

foliesdegriblo.free.fr

anltbar

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : CLG création
  • CLG création
  • : Je ne me soucie pas du Fashion, mais j'adore le bricolage maison, la création, l'info utile et bien d'autres choses encore ! Je souhaite que ce moment passé sur mon site vous apporte l'envie de créer ! Mille merci pour votre visite
  • Contact

Rechercher