Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 15:39

gif line 4

 

 

 

* VOICI UNE LEGENDE VIETNAMIENNE :

 

 Il était une fois une femme  méchante nommée Thanh Dê.

Elle était impitoyable envers les pauvres et les mendiants.

Elle ne faisait jamais aumône et chassait tout mendiant qui

se présentait au portail de sa maison.

Elle n'hésitait à piétiner des grains de riz, recueillis par les

pauvres paysans .

Elle se moquait des bonzes en cherchant à rompre leur quiétude.

Elle blasphémait Bouddha, méprisait les esprits et offrait à la

pagode des victuailles de jeûne auxquelles elle avait mêlé des

aliments carnés.

Son fils Muc Kiên Liên  un bonze de haute vertu, lui donnait des

conseils mais  elle ne l'écoutait pas.

. A sa mort, elle rejoignit inévitablement le Royaume des Morts

et dut payer ses fautes commises dans le monde des vivants:      

  -s'asseoir sur un lit à clous,

- porter sur la tête un seau rempli de sang,

- rester affamée et assoiffée car tout aliment qu'on lui mettait

dans sa bouche se fondait en sang et se muait en flamme.

 

Son fils, avait atteint l'illumination  et put se rendre dans le

Royaume des Morts pour voir sa mère.

Il fut témoin des châtiments qu'elle encourut.

Il ne pouvait rien changer .

Il décida d'aller voir Bouddha et  lui demanda grâce .

Celui-ci lui ordonna d'organiser au 15ème jour du 7ème mois

lunaire, la cérémonie de Vu Lan, au cours de laquelle il pourrait

solliciter la remise de peine pour sa mère avec les prières et

l'aumône.

De retour sur terre, Muc Kiên Liên, le jour venu, dressa un autel

en hommage à Bouddha . 

Thanh Dê,  qui était  dans le Royaume des Morts, prit conscience

de la souffrance .

Sa nature commença à changer.

La piété de Muc Kiên Liên remua la porte du Ciel. Le père céleste

réexamina le cas de Thanh Dê, constata qu'elle avait pu se répentir

et l'acquitta.

Il fut permis à Muc Kiên Liên de descendre dans l'enfer pour ramener

sa mère à la vie.

Depuis lors, Thanh Dê, 

- honora Bouddha,

- respecta les bonzes,

- secourut les pauvres

. En s'inspirant de cet exemple, les enfants pieux, selon la

coutume viêtnamienne, au 15ème jour du 7ème mois lunaire,

érigent un autel

à la mémoire des défunts et font aumône aux pauvres.


C'est ainsi que la fête du Vu Lan devient la fête des Mères pour

les viêtnamiens.


 

* LA FÊTE DU VU LAN :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle est organisée sous différentes formes dans les  pays

bouddhistes :

- la Chine

-  l'Inde

- le Japon  

- le Vietnam

. Lors de cette grande fête , les habitants déposent des offrandes

sur l'autel de leurs ancêtres

. Ils préparent aussi devant chez eux,  un petit autel , où ils

déposent des offrandes aux âmes affamées:

- une simple soupe de riz versée dans des cornets de feuilles

de banian (chao la da),

- quelques fruits (en général des bananes),

- des gâteaux de riz gluant en forme de pyramides tronquées (oan),

- du thé,

- quelques papiers votifs.

Beaucoup profitent aussi de cette occasion pour faire:

- des pèlerinages,

- des visites de pagodes,

- se montrer généreux...

Au Vietnam, cette fête n'est plus exclusivement réservée aux

bouddhistes mais elle est devenue une tradition pour tous.

 

 

gifs et sources :

french-georgia.com

mes recherches - mes lectures

nguyen-trong.com

voyagevietnamanz.com

(le courrier du vietman)

 

gif line 4

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : CLG création
  • CLG création
  • : Je ne me soucie pas du Fashion, mais j'adore le bricolage maison, la création, l'info utile et bien d'autres choses encore ! Je souhaite que ce moment passé sur mon site vous apporte l'envie de créer ! Mille merci pour votre visite
  • Contact

Rechercher